bebe-couche
Matériel

Pourquoi se passer des couches jetables conventionnelles ?

Bien que la tendance actuelle soit au développement durable, cette décision devient délicate en matière de puériculture et de propreté de votre bébé. Ainsi, les couches jetables écologiques pour les jeunes parents refusant les couches lavables deviennent une aubaine pour réduire leurs impacts environnementaux.

D’ailleurs, les couches pour bébés se déclinent sous diverses marques écologiques, dont Koosh. En plus, la marque propose des lingettes écologiques douces, carrés de coton jetable… Ainsi, vous pouvez alterner entre les couches réutilisables et celles écologiques, pour réduire le nombre de couches à jeter avec les ordures.

Par ailleurs, les différents modèles de couches bébé gardent votre enfant à l’abri des fuites de pipi, particulièrement pendant la nuit. En plus, les doublures en chanvre et en bambou utilisées par les couches écolo sont deux fois plus absorbantes que celles en coton bio. Ainsi, vous pouvez utiliser des inserts en bambou en plus pour plus de confort.

Enfin, vous pouvez commencer votre conversion pour réduire votre impact environnemental avec une démarche zéro déchet progressivement.

Les couches jetables classiques : plus d’une tonne de déchets par bébé

À priori, les couches jetables utilisent une grande quantité de matières brutes et de pétrole. En plus, leur dégradation dans l’environnement nécessite entre 200 et 500 ans.

D’un autre côté, il faut environ 5500 couches pour votre bébé, sans compter les produits chimiques et les substances toxiques (perturbateurs endocriniens). En effet, les couches jetables contiennent du polyclate de sodium et du parfum responsables d’irritations, rougeurs et de réactions allergiques chez les bébés.

Bien que certains disent que les couches lavables ne sont pas mieux, les couches de tissu ou biodégradables se composent de matières naturelles et renouvelables.

Comme la couche lavable, vous devez toujours jeter les résidus solides de bébé (selles) dans la toilette avant de vous en débarrasser la poubelle. Par contre, une grande majorité roule les couches de bébé et la jette aux poubelles.

Les couches écologiques jetables : le test

Confortables et hygiéniques, les couches écologiques jetables seraient biodégradables. Néanmoins, vous ne devez pas les jeter avec les autres déchets ménagers.

La première impression d’une couche écolo

couche-ecologiqueMalgré un emballage recyclable, vous devez toujours lire les informations sur le packaging, qui disent généralement :

  • Absorbant pour empêcher les fuites durant la nuit
  • Élastique avec ajustement pour que bébé bouge aisément
  • Composé d’un minimum de 50 % de matières premières renouvelables
  • Centre absorbant fait de pâte de bois issue de forêts gérées durablement (FSC)
  • Sans lotion à base de pétrole
  • Sans parfum ni latex, et pâte transformée sans l’utilisation de chlore
  • Hypoallergéniques

D’ailleurs, la couche jetable réduit l’impact environnemental grâce à l’utilisation de matières recyclées. En comparaison à une couche Pampers Baby Dry, cette couche absorbante passe une grosse nuit. Ainsi, bébé se réveille le matin au sec malgré un énorme popotin rempli de gelée.

Par ailleurs, le voile de protection donne une impression de douceur sur les fesses de bébé. Toutefois, la couche pour bébé peut provoquer un érythème fessier. De même, les élastiques laissent des traces sur le côté des cuisses.

D’un autre côté, les couches écologiques ne contiennent pas de parfum ni de colorant contrairement à la marque Pampers.

Le changement de couche

Après la répétition de l’expérience, il s’avère que la partie absorbante de la couche tient toute la nuit. En plus, la peau de bébé reste douce malgré une grande quantité d’urine. Ainsi, la