La vie des parents,  Pédagogie

Comment calculer la pension alimentaire du conjoint ?

Suite à une séparation de votre conjoint, la loi stipule qu’il est indispensable de verser une pension alimentaire au conjoint. Ceci est d’autant plus vérifié surtout si vous avez eu des enfants avec le conjoint. Ainsi, les préoccupations sont liées à la manière de calculer cette somme. Que savoir pour garantir un meilleur calcul ? Découvrez ici, les éléments de réponses.

L’essentiel à savoir

Par définition, elle fait référence à une aide sur le plan financier dont peut bénéficier le conjoint étant dans le besoin. Généralement, il s’agit de verser une certaine somme en fonction de la situation de séparation. Autrement dit, si c’est l’époux qui se sépare de l’épouse, il se doit donc de verser cette aide financière à son ex-épouse et vice-versa. Selon de nombreuses études menées dans le domaine du droit, cette pension est habituellement versée dans le but d’assurer le nécessaire lié à la vie de l’enfant. Entre l’époux et l’épouse, il revient à celui qui a la garde des enfants de recevoir la pension.

Par ailleurs, la pension doit prendre en compte les frais liés à la nourriture de l’enfant, à son habillement, sa scolarité, la santé et les imprévus. De façon générale, la personne qui versera la pension doit prendre en compte tous ces détails pour être dans les normes en vigueur.

Il faut ajouter que cette pension peut parfois prendre la forme d’une prise en charge directe de frais. Dans ce cas, plus besoin de verser un montant au conjoint ou à la conjointe.

Les détails pris en compte pour le calcul

Pour effectuer un bon calcul de cette pension alimentaire, il est nécessaire de connaitre certaines choses. Habituellement, le montant à verser fixé par un expert. C’est le juge. Pour fixer le montant, ce dernier se base sur les moyens et les charges de la personne qui doit effectuer le versement. Aussi, se base-t-il sur les besoins de la personne qui doit recevoir la somme d’argent. Face à toutes ces confrontations, il déterminera le montant qui sera versé après signature des clauses du contrat.

De surcroit, le juge peut regarder les prix liés à la consommation pour également fixer le montant à verser.

Le calcul proprement dit

Pour le calcul proprement dit de la pension, vous n’avez pas besoin d’être un génie en mathématiques. Vous devez simplement faire preuve de compréhension et suivre les règles qui vous seront indiquées. De ce fait, le calcul consiste à soustraire du revenu la personne qui doit verser l’argent ou débiteur, un montant minimum, considéré comme important. Le montant est connu de tous et est fixé à 565 euros environ.

Après la soustraction, il faudra faire le produit du résultat avec un coefficient. Ce coefficient dépend du droit de visite qui sera accordé à la personne devant verser l’argent. Le coefficient est fixe et est de 0,135 pour un conjoint ayant un seul enfant. Pour celui qui a deux enfants, le coefficient sera de 0,115.

Cependant, si vous éprouvez des difficultés lors du calcul, n’hésitez pas à contacter un juge. Celui-ci vous donnera en large les calculs les plus simples à comprendre.